Charte du Chercheur CEAUP

Travail et Syndicalisme em Afrique

3. Travail et Syndicalisme em Afrique 

  

3.1. Politiques de travail dans les Administrations Coloniales

Les études sur le travail forcé pendant la période coloniale, pratiquées par les empires coloniaux jusqu’à la fin des décennies 1950-1960, ont été développées par un des plus anciens groupes de recherche du CEAUP.

Dès 2002 le CEAUP a contribué avec des résultats importants dans ce champ de recherche pourtant assez récent (CEAUP: 2002; 2004; 2006(a); 2006(b); 2007; 2009; 2010). L’investigation produite a permis l’établissement de points de vue comparées et aussi d’un réseau de travail avec des institutions et des chercheurs, surtout africains et européens.  On a publié en anglais deux ouvrages de synthèse : 

- "Administration and Taxation in former Portuguese Africa 1900-1945" by A. Keese, P. Havik, M. Santos (2015)

- "Networks and Trans-Cultural Exchange: Slave Trading in the South Atlantic 1590-1867", Ribeiro da Silva and Richardson (eds.), (2013).

À la suite de ces livres, le CEAUP tient à présent à la mise au point de deux projets, développés eux aussi au niveau de réseaux internationaux de recherche :

  • Une approche sur la législation de travail entre l’époque de l’esclavage légal et les derniers Codes de Travail indigène. Ce projet-ci se propose d’entreprendre une édition critique de sources primaires ;
  • Une base de données d’archive sur les rapports administratifs des territoires coloniaux portugais. Cet instrument de travail constitue un atout important pour les étudiants des anciennes colonies africaines et asiatiques portugaises. La publication d’un Atlas du Travail dans l’Administration Coloniale Portugaise est aussi prévue.

  

3.2. Syndicats et Travail dans les États Africains

Ce projet-ci cherche à mettre au point un Observatoire des Syndicats Africains, tâche qui demande une base de données élaborée sous une perspective comparatiste. Les données seront recueillies et travaillés de façon à produire des études de synthèse concernant le syndicalisme africain qui soient accessibles non seulement aux spécialistes de ce domaine de travail mais à tous les chercheurs sur les chercheurs sur les sociétés et le travail en Afrique.

Le projet a commencé par le réseau de syndicalistes et de chercheures crée après le Colloque International Syndicalisme et Travail en Afrique, organisé par le CEAUP en mars 2017 avec la collaboration de lOUSA (Organisation de l’Unité Syndicale Africaine) et de la CGTP (Confederação Geral dos Trabalhadores Portugueses). Plus d’une trentaine de syndicalistes africains ont participé aux travaux de la Conférence, dont l’une des conclusions a eté le besoin d’organiser un Observatoire sur les Syndicats d’Afrique, développé d’après un projet international. Le projet a été objet de discussion pendant les mois suivants et prévoit les résultats suivants :

  1. Une base de données sur les Confédérations Syndicales Africaines ;
  2. Deux livres de synthèse : l’un sur les institutions syndicales, l’autre sur la typologie des conflits industriels en Afrique ;
  3. Un Atlas Syndical Africain ;
  4. Un recueil des sources orales sur le syndicalisme africain ;
  5. Un documentaire ;
  6. Un manuel scolaire destiné aux étudiants ;
  7. Une plateforme digitale pour divulguer les données, multimedia, résultats de recherche (rapports, w-papers) et informations institutionnelles syndicales.

Contact

Centro de Estudos Africanos da Universidade do Porto
Via panorâmica, s/n
4150-564 Porto
Portugal

+351 22 607 71 41
ceaup@letras.up.pt